Bâtiment Boite à outils

Comment diagnostiquer le bâti ancien : une vidéo REBAt Bio

Vous avez pour projet de réaliser des travaux de rénovation énergétique un bâtiment ancien et vous souhaitez en savoir plus sur la démarche à suivre ? Vous vous intéressez à l’utilisation des matériaux biosourcés dans les chantiers ? Dynamique et pédagogique, la vidéo de REBAt Bio « Diagnostiquer le bâti ancien : le bâtiment ancien, un fonctionnement spécifique » est faite pour vous ! Au programme : connaître les particularités des modes constructifs du bâti ancien pour une meilleure rénovation énergétique.

Le diagnostic, une étape indispensable

Chaque type de bâtiment a ses propres spécificités et ses propres modes constructifs. Il est absolument indispensable de bien repérer quelles sont les caractéristiques d’un bâtiment avant de s’attaquer aux travaux de rénovation. Une maison en pierre ne se rénove pas de la même façon qu’un immeuble en béton ! Une réhabilitation peu ou pas adaptée risque d’empêcher d’atteindre des performances énergétiques optimales et peut même causer d’autres pathologies (mauvaise circulation de l’air, augmentation de l’humidité dans les murs, etc.). Il est donc important de ne pas passer à côté du diagnostic avant de commencer des travaux de rénovation énergétique.

Mieux connaître le bâti ancien : quelles caractéristiques et fonctions ?

Après un bref rappel des enjeux de préservation du patrimoine ancien, qui participe à l’identité de nombreux territoires, la vidéo se concentre sur les caractéristiques communes au bâti ancien :

  • Ce sont des bâtiments qui sont faits pour durer dans le temps.
  • Les matériaux utilisés sont locaux. En effet, les bâtis anciens ont été pensés pour s’intégrer dans leur environnement. Par exemple, les maisons du sud de la Région Centre sont plutôt en calcaire.
  • Leur structure est souple. Cette souplesse s’explique par les différents matériaux utilisés (bois, moellons, torchis, etc.). Il est important de ne pas porter atteinte à cette souplesse lors des travaux de rénovation énergétique afin de préserver la durée de vie du bâtiment.
  • Le bâti ancien est bioclimatique. L’orientation du bâti, les matériaux utilisés, la forme du toit, etc., dépendent donc de l’environnement dans lequel les bâtiments se situent et du climat local.

La vidéo revient également sur les fonctions du bâti ancien. Connaître ces fonctions aidera à comprendre pourquoi le bâtiment a été construit de telle ou telle façon et par extension à faire des travaux adéquats. Le bâti ancien est souvent multifonction.

Alors, quelle rénovation énergétique pour le bâti ancien ?

Le bâti ancien a un fonctionnement hydrique ouvert. Cela signifie que l’humidité ne stagne pas dans les parois (voir notre article sur la perspirance). Au contraire, elle y circule jusqu’à s’évaporer. Tout travail de rénovation doit conserver cette caractéristique si l’on veut éviter d’avoir de l’eau stagnante dans les murs. Le bâti ancien a également une très bonne ventilation naturelle : l’air circule et se renouvelle naturellement, notamment par les menuiseries. Ainsi, quand on change les menuiseries, il est important de bien veiller à ce que l’air puisse continuer à circuler pour éviter les risques de moisissures dans une maison., c’est aussi l’occasion de solliciter les entreprises du territoire. Cela permet de faire marcher le tissu économique local et créer de la richesse dans les territoires. Les entreprises locales connaissent bien les spécificités du bâti, elles seront à même de vous présenter les meilleurs matériaux à employer et les bonnes techniques pour les utiliser. Elles offrent par exemple la garantie d’avoir une isolation qui correspond réellement aux besoins de votre bâtiment.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :